Damaru tibétain Chod

Flux RSS

Aucun flux RSS ajouté

Damaru tibétain Chod Il y a 3 produits.

Qu’est-ce qu’un Damaru ?

Le Damaru est un instrument de musique utilisé par les hindouistes et les bouddhistes. Il ressemble à un tambour chamane et peut aussi être utilisé dans le chamanisme.

Le damaru tibétain un tambour à deux faces, généralement en bois, recouvertes de peaux en cuir et deux percuteurs (une de chaque côté) en métal ou en os recouverts de tissu ou de cuir, qui frappent la peau et produisent le son.

Le bois utilisé pour la confection du damaru est traditionnellement de l’acacias, bien qu’actuellement on utilise des bois meilleur marché, dès lors qu’il ne présentent pas d’éléments toxiques ou de charges négatives.

  • Pour les hindouistes, le damaru serait la création du Dieu Shiva af...

Qu’est-ce qu’un Damaru ?

Le Damaru est un instrument de musique utilisé par les hindouistes et les bouddhistes. Il ressemble à un tambour chamane et peut aussi être utilisé dans le chamanisme.

Le damaru tibétain un tambour à deux faces, généralement en bois, recouvertes de peaux en cuir et deux percuteurs (une de chaque côté) en métal ou en os recouverts de tissu ou de cuir, qui frappent la peau et produisent le son.

Le bois utilisé pour la confection du damaru est traditionnellement de l’acacias, bien qu’actuellement on utilise des bois meilleur marché, dès lors qu’il ne présentent pas d’éléments toxiques ou de charges négatives.

  • Pour les hindouistes, le damaru serait la création du Dieu Shiva afin de reproduire le son primordial de l’univers.
  • Pour les bouddhistes, le damaru est essentiellement utilisé lors de pratiques tantriques. Il a été introduit au Tibet du 8è au 12è siècle et est associé depuis ce temps aux pratiques du Vajrayana.

Le damaru tibétain existe en plusieurs dimensions, les plus petits sont en forme de losange et mesurent en général 10 à 11 cm. Ils sont faciles à utiliser et tiennent dans la main. Les plus gros sont souvent de forme ronde et mesurent jusqu’à 25 cm.

Les poignées et pompons ornant les damarus tibétains sont généralement en soie ou en brocade, reprenant les couleurs du bouddhisme tibétain traditionnel.

Les damarus "chod" tibétains sont souvent peints ou décorés de pierres semi-précieuses ou fantaisie, parfois accessoirisés de miroirs.

Comment utiliser un damaru tibétain ?

Le damaru chod se tient entre les doigts pour les plus petits ou à l'aide de sa poignée. Il s’utilise en le faisant pivoter de gauche à droite suffisamment sèchement de façon à lancer les frappeurs contre le tambour. La cadence de frappe dépend surtout de la cérémonie en question, qui peut aller d’une frappe lente à une frappe plus rapide.

Les damarus tibétains plus grands existent également avec un grand manche en bois. Il s'utilise de la même façon, mais en faisant pivoter directement le manche.

Frappé lentement, le damaru accompagne souvent les chants et musiques traditionnelles bouddhistes. Il est alors un accompagnement des méditations et visualisations qui sont au cœur des pratiques spirituelles bouddhistes.

Quels sont les bienfaits du damaru bouddhiste ?

Le damaru est reconnu comme étant un instrument de musique à percussion très puissant. Frappé convenablement, cet instrument tibétain produit une forte énergie spirituelle. Il est fréquemment utilisé par les musiciens car très facile à transporter.

Quelle est la signification du Damaru tibétain ?

La forme du damaru, ronde ou plutôt en losange selon le modèle, représente l’aspect féminin tandis que le frappeur représente l’aspect masculin de la création. Le moment où le frappeur touche le centre du tambour symbolise la création du monde. Ainsi, la destruction de tout ce qui est séparé se met en place.

Certains damarus plus anciens portent des mantras à l’intérieur des tambours qui, en plus du sons, diffusent des prières et mantras dans l’univers.

Lire la suite
Résultats 1 - 3 sur 3.
Résultats 1 - 3 sur 3.